La grainothèque et le jardin partagé...

Une initiative souple et très saine dans le but de défendre la biodiversité

cultivée de proximité, l'objectif étant d'utiliser et d'échanger des graines
non hybrides entre jardiniers et connaisseurs.

Les objectifs et les échanges en seront donc multiples et pourront être très vite
étendus 
dans les jardins.

La permaculture est une piste pour relocaliser la production alimentaire tout en vivant en phase avec la nature. L'échange de graines et de plantes favorisera non seulement la beauté des jardins mais surtout la qualité gustative des légumes sous toutes les formes.

Alors où en sommes-nous ?
Dans un premier temps nous avons étudié l'aménagement et le design du jardin en intégrant les plantes mellifères pour nourrir assez rapidement et de manière abondante les abeilles.

Attirer, abriter et nourrir les abeilles domestiques dans nos jardins est véritablement nécessaire tout en pensant à leurs cousines sauvages (les osmies de printemps) parmi la superfamille des apoïdes, également essentielles à la pollinisation, donc à l'humanité tout entière.

Quelques hôtels à insectes ont été préalablement installés par nos collègues du service technique / espaces verts (bûches percées, tiges creuses, boîtes, petits tas de bois empilés, tiges à moelle)...

Y a t'il du monde dans les nichoirs ??? (perce-oreilles, chrysopes, coccinelles, bourdons, abeilles)etc... , on espère oui que les abris favoriseront également la ponte.

Les maternelles de Laruns ont planté les premières graines dans le cadre des échanges autour du thème de la "SOLIDARITE" en lien avec les écoles et les collèges de la vallée.

La construction du jardin est en marche, adhérents, jardiniers, apiculteurs, naturalistes ont manifesté leur intérêt, chacun apportera ses compétences et les connaissances nécessaires au fondement de ce beau projet participatif ouvert à tous.

Toutes participations nouvelles sont les bienvenues :)

Quelques informations sur nos fournisseurs...

A la racine de l'agriculture, les gardiens du Patrimoine...

Les jardiniers et producteurs de la Vallée d'Ossau, de proximité...

LE BIAU GERME, semeur d'espoir

A Montpezat, dans le Lot-et-Garonne, s'est enraciné un collectif de vingt-et-un producteurs de semences paysannes et biologiques : Le Biau Germe.

"Chez nous, tout est cultivé en bio depuis nos débuts !
Nous avons choisi un mode de production biologique respectueux de la Terre et des générations futures. Ainsi nos variétés sont très bien adaptées au "jardinage au naturel",
sans aucun engrais, ni traitement chimique.
Soucieux de conserver la biodiversité cultivée, vivante, nous vous proposons des graines de variétés anciennes, reproductibles par tous, sans hybride F1. Elles vous donneront des légumes goûteux, fins et rustiques. Vous pourrez associer à ce potager des fleurs aussi belles qu'utiles. Enfin, cultiver des engrais verts vous permettra de fertiliser vos jardins naturellement, ou encore d'attirer des insectes pollinisateurs
".
 Biau Germe

www.biaugerme.com

Douze mois de Floraisons et de Nourriture abondante aux Pollinisateurs dans votre jardin.

Conservons des petits coins indomptés,

où la nature peut s'exprimer en toute liberté.

Un coin d'ortie, c'est un trésor à préserver pour la biodiversité.

Les feuilles d'orties nourrissent les chenilles d'une cinquantaine de papillons, parmi lesquels le somptueux vulcain, la petite tortue, la belle dame, le robert le diable...

Ses graines sont appréciées des oiseaux : les bouvreuils les adorent et les mésanges, oiseaux insectivores, viennent y chasser.

Les humains ne sont pas en reste, qui font avec ses feuilles la fameuse soupe d'ortie ou du caviar d'ortie (feuilles fraîches, hachées très finement avec de l'huile d'olive et un peu de sel), sans oublier le célèbre purin d'ortie.

Alors les orties, c'est toujours une mauvaise herbe ?

 

Les Fleurs les plus visitées par les Pollinisateurs...

Les insectes qui se réveillent y trouveront de quoi refaire leurs réserves.


Soyons généreux, préservons les ! 

Quelques idées de plantations au jardin pour que les pollinisateurs
aient de quoi manger toute l'année surtout en période hivernale et automnale.

 

 

Ci-dessous un répertoire de floraisons

en fonction des codes couleurs (Mois / Saisons)*
Décembre - Janvier - Février - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Août - Septembre - Octobre - Novembre *

 

Les vivaces, plantes aromatiques et médicinales

L'Hellébore noire, rose de Noël

Le Romarin

La Phacélie - La Bourrache - Le Sarrasin - Les Chrysanthèmes - L'Ail des Ours - La Pulmonaire - Les Primevères

L'Artichaut

Les Sauges - La Lavande - Les Pissenlits - La Moutarde - Le Coquelicot - Le Compagnon Blanc - La Ciboulette - La Coriandre - La Valériane - Le Trèfle Blanc - Le Persil - Les Pavots - La Rose Trémière - Le Pois de senteur - L'Herbe aux Chats - La Marguerite

Le Fenouil

La Centaurée de Timbal

Le Dhalia

Les Asters

La Gaillarde

Le Lierre

Le Cosmos

Le Zinnia
Le Chrysanthème

Le lamier Pourpre

Les arbres fruitiers

L'Abricotier - Le Cerisier - Le Prunier
Le Pom
mier - Le Châtaigner

L'Arbre à Miel

Les arbustes et arbres d'ornement

Le Mimosa

Le Mûrier
Le Chèvrefeuille du Japon

Le Laurier-tin

L'Ajonc d'Europe - Le Cassissier - Le Cornouiller - Le Saule Marsault -Le Meurisier - Le Robinier -

Le Cotonéaster
Le Cognassier du Japon

Le Cotonéaster

L'Erable

L'Althéa - La Bruyère - La Callune - Le Frêne à Fleurs - Le Genêt - Le Groseiller - Le Sophora - Le Sureau - Le Tilleul

Le Framboisier

L'Hysope Officinale

La nature est bien faite...

 

Observez la corolle d'une fleur de sauge des près : elle est pourvue 

d'une partie horizontale qui sert de piste d'atterrissage aux insectes butineurs.

Lorsque l'insecte atterrit sur la fleur, son poids fait basculer les étamines

(organe sexuel mâle), jusqu'ici cachées.

Celles-ci viennent se frotter au dos de l'insecte, où elles déposent leur pollen.

Lorsque l'insecte pénètre une autre fleur, son dos couvert de pollen touche les stigmates

(organes sexuels femelles), assurant ainsi leur rencontre et donc la reproduction de la fleur.

Médiathèque Laruns © 2017 / site : Valérie Perlein

rue du Général de Gaulle 64440 Laruns

  • Facebook Clean